Se connecter
0

Metronaut : l’application qui vous suit

jeudi 5 avril 2018 | En Pratique

Il y a environ un an, j’ai eu la chance de rencontrer Arshia Cont, chercheur et maintenant chef d’entreprise à l’initiative du projet Metronaut. À cette occasion, j’ai eu le privilège de faire partie des premiers testeurs de l’application d’Antescofo, une application révolutionnaire qui permet d’accompagner les solistes. Contrairement aux autres solutions déjà disponibles, l’innovation de ce système réside dans le fait que l’application est constamment à l’écoute de l’interprète, permettant ainsi d’adapter le tempo de l’accompagnement comme pourrait le faire un vrai orchestre !

Je vous propose dans cet article de faire le tour de cette application que chaque musicien devrait déjà avoir téléchargée !

Le projet Antescofo

Antescofo est le résultat d’un projet de recherche mené conjointement entre l’Irma, l’INRIA et le CNRS.

Ce projet, appelé Mutant, avait pour objectif d’étendre les capacités des ordinateurs en leur apportant :

  • La reconnaissance en temps réel et l’extraction de données musicales à partir de signaux audio.
  • La réaction et l’anticipation en interagissant directement avec l’artiste et l’environnement extérieur.

L’idée du projet MuTant était donc d’apporter aux ordinateurs les éléments indispensables à la pratique de la musique (l’écoute, la réaction et l’anticipation) de manière à ce qu’ils puissent participer à notre pratique musicale (tant pour la composition que pour l’interprétation).

Le directeur du projet de recherche MuTant, Arshia Cont, résume dans cette petite vidéo très intéressante l’objectif et les challenges du projet Antescofo:

Après le succès du projet, Arshia Cont a souhaité faire partager le fruit de son développement au plus grand nombre. Il a alors travaillé sur une version grand public de ce système. Voilà comment est né Metronaut !

Ce système révolutionnaire repose donc sur un socle technologique solide et entièrement développé en France !

Interface et fonctionnalités

Depuis la première version que j’ai pu tester en début d’année dernière, et cette nouvelle mouture qui est aujourd’hui disponible sur le store, il y a un monde ! Cette nouvelle version est vraiment très bien pensée. L’interface est colorée et intuitive. On trouve facilement toutes les fonctionnalités, et on peut aisément parcourir les fonctions les plus avancées (temps de latence, attitude du curseur…).

L’application permet beaucoup de personnalisation pour s’adapter au plus grand nombre !

Même si l’interface a beaucoup changé depuis mes premiers essais, les fonctionnalités principales sont toujours là et ont même été améliorées. Notamment les 3 modes qui font de cette application une merveille :

  • « Je dois le suivre » : ce mode est le mode basic ; la partition est lue sans écouter le soliste ; c’est au soliste de s’adapter. Ce mode revient plus ou moins aux systèmes que nous connaissons déjà comme Music Minus One
  • « Il m’assiste » : dans ce mode, Metronaut ajuste son tempo pour se caler sur vous, mais tend vers le tempo initial sélectionné
  • « Il m’écoute » : ici, Metronaut vous écoute et ajuste sont tempo pour se caler sur votre interprétation
Metronaut Home La TraversièreMetronaut Librairie La TraversièreMetronaut Recherche La TraversièreMetronaut Playing La Traversière
<
>
Il est assez simple de naviguer dans la librairie du Metronaut

En pratique

A l’utilisation on se rend compte qu’il vaut mieux utiliser le premier mode pour le déchiffrage, puis on passe sur le mode 2 ou 3 en fonction de ses envies. Dans tous les cas, chaque mode fonctionne vraiment très bien.

Le mode « Il m’écoute » est réellement bluffant ! Arrêtez de jouer, l’enregistrement s’arrête. Jouez à nouveau, celui-ci reprend. Vous ralentissez sur vos doubles ? Pas de problèmes, l’accompagnement vous suit ! Franchement, c’est amusant et très impressionnant !

Je vous propose de regarder cette petite vidéo qui présente très bien les fonctionnalités et l’interêt de l’app.

Répertoire

Le répertoire est pour moi le point faible pour l’instant de l’application. En effet, pour la flûte, on ne retrouve que 36 partitions… C’est un bon début, mais on en a vite fait le tour. J’attends avec impatience les pièces du répertoire : Concertos de Mozart, Sonate de Poulenc, Sonate de Prokofiev, etc…

J’ai également été déçu par le fait que certains accompagnements aient été réduits ; par exemple, le concerto de Vivaldi a été enregistré avec un piano… C’est assez dommage de ne pas avoir toute l’orchestration, notamment pour ce type de pièce !

On peut imaginer que le répertoire va s’enrichir rapidement. On a d’ailleurs la possibilité au sein de l’application de faire des demandes particulières ou voter pour l’ajout de partitions. Si vous votez, vous gagnez même des Nauts !

Les Nauts

Les Nauts sont la monnaie virtuelle de Metronaut qui permet l’achat de nouveaux morceaux. Pour en gagner, il faut accomplir des actions comme : jouer un morceau jusqu’à la fin, jouer en mode « il m’assiste », transposer un morceau… Bref, on les accumule en jouant !

C’est assez addictif et un moyen très astucieux de travailler en s’amusant !

CONCLUSION

C’est certain, Metronaut ne remplace pas un vrai orchestre ; mais entre nous, qui a l’opportunité de jouer souvent avec orchestre, ou même avec piano ? La puissance du programme permet un confort de jeu bien meilleur qu’avec les solutions déjà disponibles sur le marché (Music Minus One, Dowani…), et après peu de temps d’adaptation (et à condition de travailler sa partition…) on prend un réel plaisir à jouer accompagné !

Je pense que ce type d’application est vraiment très intéressant pour s’amuser/s’entraîner ou dans un but pédagogique.

Dans tous les cas, je vous conseille fortement de télécharger l’application et de la tester par vous même !

Pour télécharger l’application (gratuite) utilisez ce lien

BON PLAN

Métronaut est partenaire de La Traversière et offre à nos adhérents 6000 NAUTS ! De quoi télécharger un bon nombre de partitions pour bien débuter avec l’application. Pour en bénéficier, rendez-vous ICI.

Notez cet article
Thomas MALLET - La Traversière
Article proposé par Thomas MALLET

Né en 1981 en région parisienne, Thomas MALLET débute la flute traversière au CRR de Saint-Maur des Fossés dans la classe de Michel Moraguès, puis celle de Philippe Lesgourgues, où il obtient en 2000 le CFEM mention très bien à l’unanimité.
Afin de poursuivre ses études, Thomas quitte la région parisienne pour s’établir à Rouen où il obtient en 2005 son diplôme d’ingénieur et exerce depuis chez Axens dans le domaine des énergies nouvelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos infos avant tout le monde !

NOUS CONTACTER

N'hésitez pas à nous écrire !

Newsletter

En cliquant sur envoyer, vous affirmez avoir pris connaissance et acceptez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription présents sur les Newsletter.