Se connecter
0

LA BANDA DE MÚSICA – UN RÊVE DEVENU RÉALITÉ

jeudi 3 janvier 2019 | Actualités

C’est l’histoire d’un rêve fou ! Celui d’un groupe d’adolescents qui, pour sauver leur quartier de la violence et de la drogue ont eu l’idée de créer une fanfare. Avec l’aide de Camerino Lopez, clarinettiste professionnel, ils ont créé une “Banda” puis un et un orchestre symphonique avec les enfants de leur bidonville, la Colonia Vicente Guerrero.

Joueur de tuba © 2018 – La Banda de MúsicaIsabelle De Boves - La Banda de MúsicaCamérino Lopez donnant cours de musiqueRépétition à VicenteMorceau improvisé à VicenteL'orchestre La Banda de MúsicaAtelier de réparation des instruments
<
>
Isabelle De Boves apportant un violon © 2018 – La Banda de Música

La Colonia Vicente Guerrero est un quartier situé au pied d’un gigantesque dépôt d’ordures, celui de la ville de Oaxaca, au sud du Mexique, tristement réputé pour sa violence et sa pauvreté.
Pour accéder à la demande des enfants du bidonville, Camerino Lopez commence en 2011 par donner des cours de solfège à raison de 12 h par semaine! Mais il est compliqué de trouver des instruments de musique dans ce quartier qui manque de tout pour créer l’orchestre désiré par les enfants.

Quelques mois plus tard c’est par hasard qu’Isabelle de Boves, pilote à Air France, prend connaissance de cette initiative. Elle décide d’aider les enfants en acheminant comme elle le peut des instruments de France. Grâce à son engagement et son ingéniosité, Isabelle parvient à rapporter de France les premiers instruments provenant essentiellement de dons de musiciens français.

C’est ainsi que l’aventure de La Banda De Música démarre !

Cette magnifique initiative a depuis attiré plusieurs mécènes ainsi que des concertistes professionnels venus du monde entier. A ce jour, c’est plus de 120 enfants qui étudient la musique 6 jours par semaine.

Zacharias Tarpagkos, flûtiste à l’opéra national d’Athène et membre de l’association Keys of Change, a participé à cette aventure. Il partage avec nous son expérience.

Entretien avec Zacharias Tarpagkos

Traduction par Thomas MALLET

1/ Zach, pouvez-vous nous expliquer comment vous avez entendu parler de cette initiative et ce qui vous a motivé à rejoindre l’équipe ?

La Banda de Musica - Flute class with Zacharias Tarpagkos
Flute class with Zacharias Tarpagkos

Je suis ravi qu’une association comme la vôtre s’intéresse et partage ce type d’initiative visant à améliorer les perspectives de vie des jeunes issus de communautés vulnérables grâce l’éducation musicale.

Je suis administrateur de l’association Keys of Change. Avec l’association Keys of Change, nous avons créé un orchestre symphonique, à Fukushima, au Japon, frappé par un tsunami, auquel participent environ 60 étudiants aujourd’hui. Nous avons également participé à la création d’une communauté musicale proposant des cours de guitare en Équateur, et avons mis en place un projet pédagogique pour un orchestre des jeunes en Inde à Calcuta. Nous sommes aussi intervenus dans des hôpitaux anticancéreux au Japon, en Inde, à Vladivostok en Russie. Grâce à Keys of Change, d’autres plates-formes d’éducation musicales ont été créées en Europe, en Serbie et en Grèce, dans des orphelinats, dans des centres de protection de l’enfance et dans des camps de réfugiés.

Avec Panos Karan (pianiste et fondateur de Keys of Change), nous avons contacté Isabelle de Boves, commandant de bord au sein de la compagnie Air France et à l’initiative de La Banda de Música, après avoir pris connaissance de son engagement au Mexique. Ce projet a été une excellente occasion de partager notre expérience de création, de soutien et de développement de plates-formes d’éducation musicale dans une communauté où les enfants vivent dans des conditions sociales et économiques extrêmes.

2/ Dans le reportage Envoyé Spécial sur France 2, on vous voit diriger la 5ème Symphonie de Beethoven en préparation du concert. J’imagine que c’était un réel challenge, surtout pour des musiciens débutants. Comment avez-vous su monter cette oeuvre avec les enfants, qui pour certains, découvraient encore la musique et leur instrument ?

La Banda de Musica - Zacharias Tarpagkos conductingLa Banda de Musica - Zacharias Tarpagkos conductingLa Banda de Musica - Zacharias Tarpagkos conducting
<
>
La Banda de Musica - Zacharias Tarpagkos conducting

Avec Keys of Change, nous avons mis au point un programme pédagogique que nous appliquons dans toutes nos activités à travers le monde tout en l’adaptant à chaque situation. La base de notre programme pédagogique repose sur l’utilisation de l’apprentissage et la pratique de la musique comme un outils de communication, permettant à chacun de s’exprimer et de s’épanouir. Les principaux objectifs de cette approche sont de développer des compétences sociales ainsi que développer la capacité à surmonter les défis par le travail en équipe ou en individuel. Savoir faire face aux difficultés et apprendre à résoudre les problèmes sont des compétences que nous souhaitons transmettre aux enfants qui vivent dans des conditions de vie très difficiles. Ces compétences font partie des éléments de base que nous transmettons par l’apprentissage de la musique, et espérons que ces aptitudes deviendront des outils qui leur ouvriront de nouvelles portes pour leur vie future.

Lors de notre arrivée à l’école de musique dans la quartier de Vincente Guerrero, les enfants prenaient déjà du plaisir à étudier; Ils avaient un projet de concert et nous avons alors décidé avec eux, de choisir un programme musical ambitieux. Nous avons choisi de relever ce défi afin d’enseigner aux enfants comment y faire face: travailler lentement, de différentes manières, en ensemble, en groupe, individuellement… avec l’objectif de progresser. C’était en effet un réel challenge de se lancer dans cette oeuvre compliquée; chacun a dû se surpasser.

La satisfaction d’avoir progressé et d’être capable de jouer une Symphonie de ce niveau a permis aux enfants de comprendre qu’apprendre pouvait être amusant et gratifiant. Cette expérience leur a permis de comprendre que l’on peut toujours progresser et leur a apporté de l’optimisme et de la confiance en eux.

3/ Pourriez-vous partager avec nous un de vos plus beaux souvenirs avec les enfants et l’expérience que cette aventure vous a apporté ?

Durant les neuf derniers mois, je me suis rendu à trois reprises à La Colonia Vicente Guerrero. Au total, j’ai vécu un mois entier au sein de la communauté indigène, et j’ai pu constater à quel point les gens y sont généreux, à quel point ils aiment leur communauté et à quel point ils se soucient de l’avenir des nouvelles générations.

Pour montrer comment la musique peut changer les individus voici l’histoire que j’aimerais partager avec vos lecteurs :

La première fois que je me suis rendu sur place, alors que l’orchestre était en train de répéter, j’ai remarqué un clarinettiste, si timide qu’il regardait le sol à chaque fois que nous nous adressions à lui. Il était si silencieux et si distant, que j’ai d’abord pensé qu’il n’aimait pas la musique et n’avait pas choisi d’être là. J’ai alors pris le temps pour lui parler, encore et encore.

La Banda de Musica - Sectionals with Zacharias Tarpagkos
La Banda de Musica – Sectionals with Zacharias Tarpagkos

Lors de ma seconde visite, j’ai constaté qu’il avait commencé à apprendre avec plus d’assiduité la clarinette et participait avec intérêt aux cours. Il avait réussi à s’intégrer et s’était fait des amis.

Lors de ma dernière visite en Septembre 2018, j’ai été surpris: j’ai retrouvé un enfant transformé. Il était devenu un des meilleurs éléments de l’orchestre, et toujours souriant. Lors des cours particuliers, il se montrait curieux et me demandait constamment de nouvelles partitions à déchiffrer. Nous avons fini par travailler ensemble la Sonate de Brahms pour clarinette et piano, le quintette pour clarinette et cordes de Brahms et le concerto de Mozart. Il m’a confié que sa musique préférée était la musique du film «Cinema Paradiso », dont j’ai réussi à trouver la partition. Nous avons convenu que son prochain objectif serait donc de monter ce morceau et de le jouer avec un ensemble.

Chaque jour, il attendait la fin des répétitions d’orchestre pour venir travailler plusieurs heures avec moi. Il travaillait environ 6-7 heures par jour.
Lorsque qu’il était temps pour moi de rentrer en Grèce, il m’a donné une lettre. Je lui ai dit que je la lirai dans l’avion. Sa lettre disait en des mots simples : « Merci de m’avoir enseigné la musique. Je vais continuer de travailler pour être en mesure de jouer « Cinema Paradiso » lorsque tu reviendras. Reviens vite. » Un peu plus tard, j’ai reçu de sa mère un e-mail qui disait qu’après tant d’années elle se réjouissait de voir son fils s’ouvrir, se faire des amis et avoir un but dans sa vie.

4/ Êtes vous toujours en contact avec les enfants de l’orchestre ? Pourriez-vous nous donner de leurs nouvelles ?

Gathering with teachers to plan the actions
Pedagogic team

Je suis en contact permanent avec l’association en France, l’équipe pédagogique locale, ainsi qu’avec les enfants les plus âgés, dont certains viennent de terminer l’école. Petit à petit, ensemble, nous mettons en place un programme pédagogique qui profite à tous et qui permet à chacun de tirer le meilleur enseignement possible.

Ce projet pédagogique comprend de la théorie musicale, de la lecture et des cours instrumentaux. En parallèle, nous avons créé – avec les 5 profs de musique locaux – des groupes de chant et des cours basés sur le chant et jeux rythmiques.

Une autre bonne nouvelle est que si nous trouvons les fonds, l’école de musique devrait s’agrandir. Cela permettrait aux enfants d’avoir plus de place pour travailler leur instrument et pour jouer en ensemble. Nous avons également mis en place une médiathèque, avec à ce jour près de 200 CDs et des livres, des partitions, des magazines ainsi que quelques DVDs de musique.

5/ L’orchestre prévoit-il un prochain concert bientôt ? Serez-vous présent ?

Nous aimerions préparer avec l’orchestre un concert qui mettra à l’honneur des musiques locales d’Oaxaca ainsi que des chefs d’oeuvres de la musique classique, notamment le 4e mouvement de la Symphonie du nouveau monde de A.Dvorak.

6/ Comment pouvons nous aider La Banda de Música ?

Vous pouvez soutenir l’initiative de différentes manières:

  • En me contactant pour devenir professeur bénévole
  • En proposant des flûtes d’occasions en bonnes conditions
  • En faisant une donation en Angleterre à Keys of Change ou en France à l’association La Banda de Musica ( si vous êtes imposables en France, vos dons seront fiscalement déductible à hauteur de 66%)

Zacharias Tarpagkos

Zach Trapagkos
Zacharias est flûtiste à l’Opéra National d’Athène et se produit comme soliste dans les plus grandes salles de concert du monde, notamment au Boston Symphony Hall, au Tokyo Opera City Concert Hall, au Queen Elizabeth Hall, à l’Athens Megaron Concert Hall, au Thessaloniki Megaron Concert Hall, à l’Onassis Cultural Foundation Hall, ou au Stavros Niarchos Hall.
Il a également enregistré avec des instruments d’époque chez Deutsche Grammophone ainsi que chez Decca Classics et s’est produit lors de festivals internationaux notamment aux BBC Proms à Londres ainsi qu’au Festival de Salzburg en Autriche.
Zacharias est administrateur de l’organisation caritative à but non lucratif Keys of Change. Il parcourt le monde pour promouvoir la création et le soutien de plates-formes, de structures et de programmes d’éducation musicale dans des régions du monde où les enfants vivent dans des conditions extrêmes ou dans des zones isolées et défavorisées éloignées des centres villes. Ces programmes permettent aux enfants et aux adolescents d’avoir accès à des cours et à des activités musicales, dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Zacharias coordonne le programme des actions Keys of Change en Grèce, dans les écoles publiques des villages du nord de la Grèce, dans des orphelinats et des centres d’accueil pour immigrants, persuadé que l’éducation musicale et les pratiques musicales peuvent réellement fournir les outils nécessaires pour changer le monde en un monde meilleur.
Site internet : https://www.zachflute.com

Nous vous conseillons vivement de visionner le reportage d’Envoyé Spécial sur France 2 (ci-dessous) ainsi que vous rendre sur le site internet de l’association La Banda de Musica où vous pourrez en apprendre plus sur l’initiative et faire un don pour les soutenir.

Thomas MALLET - La Traversière
Article proposé par Thomas MALLET

Né en 1981 en région parisienne, Thomas MALLET débute la flute traversière au CRR de Saint-Maur des Fossés dans la classe de Michel Moraguès, puis celle de Philippe Lesgourgues, où il obtient en 2000 le CFEM mention très bien à l’unanimité.
Afin de poursuivre ses études, Thomas quitte la région parisienne pour s’établir à Rouen où il obtient en 2005 son diplôme d’ingénieur et exerce depuis chez Axens dans le domaine des énergies nouvelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos infos avant tout le monde !

NOUS CONTACTER

N'hésitez pas à nous écrire !

Newsletter

En cliquant sur envoyer, vous affirmez avoir pris connaissance et acceptez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription présents sur les Newsletter.